Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/03/2016

Conception Écologique d'un Ouvrage d'Art

PFE 2015 - Encader par : A. Ghrairi ; Elaborer par : M. Gdoura - R. Fehri

Les ressources naturelles de l'environnement ne sont pas inépuisables. Les matériaux utilisés dans la construction des bâtiments et des ouvrages d’art  doivent être étudiés de façon intelligente, afin de réduire les effets néfastes pour l'environnement et les déchets lors de leur fabrication.

L'objectif de ce projet de fin d'études est de proposer une méthodologie de travail pour la conception et l'étude d'ouvrages d'art dans un contexte de développement durable en obéissant au concept zéro CO2. On constate qu'après avoir introduit les surfaces végétales, les effets néfastes des émissions CO2 sont réduits.

C’est facile de penser à concevoir des ouvrages d’art écologiques. Mais, il est très difficile d’identifier une méthode de résolution d’un problème d’écologie ou de développement durable et de l’utiliser comme étant la meilleure. En effet pour chaque problème, certaines méthodes sont mieux adaptées que d’autres.

Alors, la simulation numérique et les évaluations quantitatives sont les plus pertinents et porteurs de sens, car chaque situation exige une étude spécifique, On déclare, en définitive, que la section la plus convenable pour ce projet et la section élégie.

Dans l'optique d’évaluer la quantité de CO2 dégagée par la circulation des voitures dans la zone d'étude, on a développé un outil de simulation  sous Excel (nommer SCO2).

Cet outil pourrait être amélioré dans un travail ultérieur et transformer en algorithme qui sera ajouté au logiciel City Trafic Simulator.  Les inputs du modéle de simulation  sont respectivement : la  Longueur du tronçon, Le nombre de véhicules , la Vitesse moyenne  de circulation et le pourcentage de véhicules de type Diesel et Essence.

excel;calcul;CO2

Fig- 1: Interface graphique de SCO2

SCO2 permet de calculer les émissions CO2 dans un tronçon de route et dans un giratoire. Il permet aussi l'évaluation de la quantité des émissions de CO2 en fonction de la consommation pour des vitesses allant de 10km/h à 70km/h avec un pas de variation de 10 km/h (un litre de carburant produit environ 1.35m3 soit 2.5kg de CO2 et les émissions de CO2 sont proportionnelles à la consommation).

Sketchup;model;3D

Fig- 2 :Vue 3D de la solution proposée

 

 

 

 


Réf- 1 : Virginie Anquetil, « Typologie et fonctions éco-systémiques de la végétation urbaine, Contributions méthodologiques », PFE- SSA, Soutenu à Angers, le 8 septembre 2010.

Réf- 2 : www-ljk.imag.fr

Réf- 3 : www.cszb.net

Réf- 4 : www.tunisiegarden.tn

Réf- 5 : Les lois physiques de l’automobile Association Adilca, www.adilca.com

Réf- 6 : Rachel Malinauskas, « The Intelligent Driver Model: Analysis and Application to Adaptive Cruise Control » these, Clemson University 2014.

Réf- 7 : Emmanuel Maitre, « Master MES - Modélisation et simulation Thème : Modèles de trafic routier

 

 

NOUS REJOINDRE... 

00.jpg

 

Les commentaires sont fermés.